Pony-girl pony-boy

Echanger, apprendre, s'exprimer dans le plaisir et le respect. Ce forum est réservé aux adultes 🔞
Répondre
TSM
Timide
Messages : 79
Inscription : 10 janvier 2024, 07:39
Localisation : Espagne
A remercié : 26 times
A été remercié : 38 times
Contact :

Pony-girl pony-boy

Message par TSM »

Le pony-play est un jeu de caractère érotique dans lequel les participants jouent le rôle de poney et l’autre de dresseur. Cela se fait essentiellement dans le cadre BDSM et est définit comme étant la perversion d’Aristote, en référence à la légende du philosophe qui avait énoncé la prédilection d’être monté comme un cheval.

Il faut démystifier la pratique du pony-play car ne nombreuses personnes ne la comprennent pas et imaginent cela très SM à tord.

La personne pony-girl ou le pony-boy est volontaire, elle aime cette pratique c'est une de ses grandes passions. Notre pony n'est pas très maso. C'est plutôt les plaisirs du fétichisme pour elle.

Le pony-play représente une compilation de pratiques et de sensations que je vais sommairement vous décrire.

POUR LA PONY

1°) Sensation de l'exhibition, le plaisir des pony-boy ou girl est d'être vue(e)s dans de belles tenues.
2°) Sensation de bondage à cause de liens et pseudo entraves.
3°) Sensation sexuelles à cause des petites pinces (pas forcément douloureuses) qui sont posées sur les seins PUIS du plug queue de cheval.
4°) Sensation du naturiste, on est dans la nature, plus que nu(e)
5°) Sensation de soumission, on s'est offert comme un(e) pony, on est guidé, conduit.

Etant un adepte des jeux SM et les pratiquant, je peux vous affirmer que les 5 points ci-dessus ne sont pas du SM. Lorsqu'il y a du SM réel dans le pony-play, c'est plus dans le box ou le donjon que cela se pratique et dans une autre ambiance qu'une ballade dans un jardin devant du monde. (Bien que parfois, le fouet ou stick...)

Je peux vous décrire les sensations sans trop de risques d'erreur mais chacun vie et ressent les choses à sa façon.

A) Lorsque l'on est pony, on entre dans une forme de bulle érotique très forte et toutes les pores de la peau deviennent des capteurs sensoriels. Le moindre courant d'air devient parfois une caresse. L'effet entraves/bondage (s'il y a lieu)/ abandon total génèrent d'autres sensations.

B) Guider un(e) pony c'est dominer, jouer avec le corps et les attitudes de l'autre. Le premier plaisir est de l'équiper, puis le faire patienter debout dans ses entraves/tenues peut être amusant, le voir galoper aussi. Lui imposer des figures c'est ressentir une sensation de puissance le plus difficile est de parvenir à la grâce de l'échange Pony / driver.

En termes de matériel, il y existe de très belles tenues. Certaines moulent tout le corps, cela devient "ruber". D'autres donnent un aspect BDSM. Celles qui moulent tout le corps génèrent de sacrées sensations et favorisent la sudation. (Avantages/inconvénients)

Il existe des cagoules assorties qui masquent tout le visage / la tête sauf les yeux, la bouche, le nez. L'audition étant fortement diminuée, le jeu du guide devient capital. Occulter totalement la vue, perturbe l'équilibre, il convient d'être ultra PRUDENT car les risques de chutes sont très importants.

Le harnais de tête permet de mieux fixer le mors et surtout de placer une plume ou une jolie queue de cheval sur la tête. Systèmes de fixation multiples, pressions, velcro....

Le harnais de corps offre des possibilités de maintient d'accessoires comme le plug queue de cheval, d'entraves de poignets.

Certains harnais (tête et corps) disposent de fixations pour maintenir la tête haute, basse, droite. On y rajoute parfois pour ne pas dire souvent des pinces à seins. Elles ne sont réellement douloureuses que lorsque le/la pony tourne la tête car il/elle tire sur ses tétons.
Les clochettes : de différentes sonorités, elles peuvent être assez mélodieuses lors des déplacements.

Le sulky : SOUCI ! Ou lourd, ou très cher ou bricolage donc moins esthétique. Nous c'est du bricolage. Un chariot de pêcheurs bricolé et démontable pour en faciliter le transport.

Les rênes / filet : pour conduire le pony, le nôtres et une belle et grosse corde rouge. Décathlon ou autre pour trois fois rien.

Les cravaches ou stick. La cravache est trop courte, elle n'est là plus pour la fétich attitude. Le stick est plus long, plus fin, la pointe siffle comme un petit fouet, il permet de guider au toucher. Décathlon ou autre pour trois fois rien.

Le fouet : comme tout accessoire il faut en user avec précaution, surtout celui-là et il faut surtout apprendre à s'en servir avant de jouer car on risque de faire vraiment très mal s'il tourne autour du corps et vient finir sa longue course sur le devant le pony. MAMAN BOBO !

Les chaussures / bottes pony : nous n'en avons hélas pas, il en existe des sublimes mais 600 euros la paire, cela calme ! Nous envisageons d'essayer de supprimer les tallons d'une paire de bottes pour tester et se rapprocher du pied du cheval, mais sans grande conviction pour la solidité et la réussite.

Protèges chevilles : Décathlon ou autre pour trois fois rien.

Selle de cheval/ poney : nous n'en avons pas, mais cela existe. Il est possible de trouver de petite selle à Décathlon ou autre.

Je peux prêter le matériel de pony-play et guider GRATUITEMENT les clients du gîte fétichiste si ils souhaitent essayer.

LES DEUX PHOTOS DE PONY SONT A MOI. Elles n'ont pas été volées sur Internet !


Une a été prise chez moi, l'autre chez une amie Dominatrice passionnée de chevaux.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Répondre