L'inscription sur le forum nécessite une adresse mail valide. Pensez à mettre la notre dans votre liste des destinataires autorisés

Monsieur Mon Homme & moi

Attention, images ou textes pouvant choquer, forum destiné à un public averti et aguérri.
Répondre
Judeline
Emérite
Messages : 2353
Inscription : 27 juin 2020, 22:13
A remercié : 84 fois
A été remercié : 237 fois

Re: Monsieur Mon Homme & moi

Message par Judeline » 30 mars 2021, 11:27

Biquette a écrit :
30 mars 2021, 11:23
5000€ ??!!! Vache :o

Je comprends :jap:
C'est toi qui gère tout.
Mais c'est aussi toi qui récupère tout le pognon.

Une maison d'édition ne te laisse que quelques minables miettes entre 4 et 5 % des ventes alors que c'est TON taf !
Judeline
Emérite
Messages : 2353
Inscription : 27 juin 2020, 22:13
A remercié : 84 fois
A été remercié : 237 fois

Re: Monsieur Mon Homme & moi

Message par Judeline » 18 avril 2021, 13:15

Ce matin, Monsieur se réveille d'assez bonne heure, me caresse doucement le dos, mais sans réaction particulière de ma part tant je suis crevée, me laisse comater encore quelques heures.

Alors que j'émerge doucement vers 9 heures et demi, je Le sens plus pressant, plus câlin... une demi heure plus tard, la seconde est passée, Ses baisers passionnés se posent sur ma bouche.
Mais à son regard, je sais que ce n'est pas ça qu'Il veut...

Il se pose entre mes jambes et une main claque ma cuisse.
Son truc énorme se balade sur mon intimité offerte.
Il me place les bras au dessus de la tête et m'ordonne de ne pas bouger.
Il se penche sur la boite et en retire les menottes et chevillières en cuir.
Mes bras sont écartés de chaque côté du lit, par une corde.
Mes jambes sont pour le moment épargnées, Il se pose entre elles pour me faire l'amour.
Durant de longues minutes, Il me pénètre, doucement, violemment, lentement, rapidement...

Quand dans un râle de plaisir, Il se pose enfin, je m'attends à ce qu'Il me détache... mais en fait non.
Non seulement, les chevilles sont liées et attachées au lit, mais en plus j'ai le masque sur les yeux.
un coup de martinet me pique le dessous des pieds, les flancs, les seins...
Je ne peux pas anticiper les coups ce qui les rend d'autant plus jouissifs.
"Tu es ma soumise. Je fais de toi ce que je veux. Et je vais te laisser comme ça."

Et Il quitte la chambre.
Je l'entends préparer le petit dej, les crêpes...
J'en déduis que tout est prêt, Il revient me chercher, m'embrasse, me fouette... et me détache.
J'arrive dans le salon, le petit dej est prêt, je n'ai plus qu'à me poser.

Il faut bien trouver des avantages au fait d'être attachée. :d

Je pense que cet après midi je vais avoir droit à l'acte 2.
Il semblait déterminé à continué ce matin.... :sarcastic:
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Judeline pour son message (3 au total) :
Dpolar (18 avril 2021, 13:23) • nico859 (18 avril 2021, 13:57) • harwey (28 avril 2021, 23:11)
Classement : 10.71%
Judeline
Emérite
Messages : 2353
Inscription : 27 juin 2020, 22:13
A remercié : 84 fois
A été remercié : 237 fois

Re: Monsieur Mon Homme & moi

Message par Judeline » 02 mai 2021, 13:05

Hier soir, j'avais envie de jouer.

Je me dirige vers la chambre discrètement, je me déshabille pour ne garer que mon ensemble lingerie dentelle.
Je m'agenouille sur le lit, les mains paumes en l'air sur les cuisses et j'attends.
Je n'ai pas eu à attendre longtemps, n'entendant plus de mouvement dans l'appart, Monsieur est rapidement vu voir ce qui se passait.
Il m'a trouvée en position, le regard baissé, mes petits seins fièrement remontés par la magie de la lingerie.

"Attends ma Chérie, je reviens."
Il retourne dans le salon éteindre la télé et la lumière, puis revient, se déshabille et me plaque sur le côté contre le matelas.
Une première claque tutoie mes fesses, rapidement suivie par quelques copines venues en renfort.
Monsieur me retourne sur le dos comme Il retournerait un sac à patates. Il a tellement de force que je me sens légère comme une plume comme Il me manipule ainsi.

Il me pince les tétons, les mord, les claque. Il claque l'intérieur des cuisses, mon intimité, à la main, à la badine, au martinet.
Alternant caresses et coups plus ou moins appuyés.
Sa barbe taillée trop court me brûle quand Il embrasse mes lèvres intimes. Le mélange de sensation entre la douceur de son baiser sur mon clito et la brûlure de sa barbe sur les lèvres est assez curieux et indescriptible si on l'a pas déjà connu. Désolée Messieurs, mais je pense que seules les Femmes peuvent comprendre sur ce coup là.

Monsieur a envie de moi, là tout de suite, maintenant.
Mais le Jeu commence à peine et je crains que la pénétration ne soit difficile.
Ben non même pas.
Je suis tellement excitée qu'Il rentre comme un couteau dans du beurre mou.
Ses va et viens sont brutaux, bestiaux. Je sens le plaisir monter...

Mais sans prévenir, Il s'arrête.
"Tu ne vas pas jouir maintenant, ma Chérie. Je vais t'attacher d'abord."

Il sort alors les bracelets de cuir pour les poignets et les chevilles.
Le collier aussi est de la partie et mes mains y sont attachées derrière la tête.
Les chevilles sont levées comme en position d'accouchement, retenues au montant de lit par la corde.

Je ne peux plus bouger, mais je n'ai pas de masque.
Son regard pétillant me parcours avec gourmandise.
Il prend le martinet. Le coup me claque les seins.
Puis Il fouille la boite et ressort les pinces à tétons qui ont des grelots. A chaque coup, les grelots tintent.
Il alterne cunni, claques et coups divers.
Offerte et sans contrainte pour Lui, il me prend à nouveau sauvagement.

Les minutes passent, les heures aussi, le plaisir tutoie la frustration et les micro douleurs des claques.
Monsieur me refuse toujours la jouissance, s'arrêtant toujours au moment où mon corps parle pour moi, trahissant malgré moi ce que je tente de cacher pour le "piéger".

Mais je pense qu'Il a compris, du coup Il se retire et attend quelques minutes. Me laissant ainsi, ouverte, dégoulinante de ma liqueur.
Quand Il revient, c'est par derrière qu'Il décide de se faire plaisir.
Il me laisse, le temps de se rafraichir dans la salle de bains. Puis il me détache mais me laisse mes entraves pour aller malgré l'heure, 23h30, regarder la télé. Moi j'aurais préféré me coucher contre Lui.

Une bonne demi heure plus tard, endormie sur son épaule, Il me porte au lit, me retire mes entraves et me borde avant de se coucher à son tour et de se blottir contre moi.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Judeline pour son message :
Dpolar (02 mai 2021, 13:08)
Classement : 3.57%
Répondre